Monter un carputer dans sa voiture

Pas mal de véhicules disposent d’un système de navigation, aussi appelé GPS. Souvent ce système de navigation est intégré au sein d’une véritable interface de navigation, avec des menus, qui peut s’apparenter au système de votre ordinateur. Ce n’est bien sûr pas Windows mais il s’agit d’un système d’exploitation au même titre que celui-ci. Dans la BMW j’ai un menu qui me permet de consulter l’ordinateur de bord (consommations, vitesse, etc), d’accéder au GPS, de regarder la télé, … Bien que ces interfaces, que nous appellerons « de première monte », évoluent (iDrive), elles sont loin d’offrir les mêmes capacités que certains systèmes « de seconde monte ». En passant énormément de temps à se renseigner, à comprendre son installation et ses particularités, on peut trouver des « modules additionnels » qui permettraient par exemple d’ajouter au système d’origine, une camera thermique de recul (2.500€!) Les améliorations pouvant être apportées à la monte d’origine étant généralement complexes, coûteuses et limitées, je propose donc aux plus « geeks » entre vous d’installer un carputer : conceptualisation !

Constat

Après avoir passé des heures nuits à comprendre le fonctionnement de mon installation d’origine, je pourrais bien sûr faire évoluer mon système en ajoutant des « modules additionnels » comme je l’ai évoqué plus haut. Ce serait fort coûteux, il faudrait reprendre une partie du câblage d’origine, etc… Tout ça pour au final avoir ajouté un « pauvre » module bluetooth à 500€. Module qui gèrera peut être mon iPhone partiellement si je commande bien le modèle 84 10 9 154 358 de 13e génération. Quand je dis « partiellement » c’est parce que je pourrais peut être passer et recevoir des appels mais probablement pas consulter mes SMS, naviguer et écouter les musiques de mon iPhone, etc… Bref c’est un peu comme ça pour tous les modules : passer des heures à se documenter, des heures de montage et tout ça pour ne pas forcément être satisfait du résultat. C’est quand même affligeant d’en arriver là quand on sait que Parrot vient de sortir le RKi8400, un autoradio conçu pour iPhone à moins de 300€ !

Problématique

Je veux bien investir dans un système alternatif, comme le proposent bon nombre de constructeurs (Alpine, Pioneer, etc) mais je ne veux en aucun cas dégager mon écran d’origine BMW. En effet on se retrouve rapidement avec une intégration assez douteuse et plutôt moche. Qui plus est je risque de perdre mes commandes déportées au volant même s’il existe généralement des interfaces pour les récupérer avec le nouveau matériel. Et quoiqu’il en soit, tous ces systèmes alternatifs sont incapables de récupérer les « informations constructeur » que m’affiche actuellement mon écran : consommations, vitesse maxi, chronomètre, température, etc… Il fallait donc que je trouve un système qui me permette de conserver l’écran et toute l’interface d’origine BMW. La solution que j’ai trouvé est d’intégrer un carputer que l’on va connecter sur une entrée du système d’origine : dans le cas présent (chez BMW) sur la prise iBUS. La plupart des systèmes d’origine disposent d’une entrée équivalente car ils sont généralement prévus pour recevoir une caméra de recul, un chargeur CD, un lecteur DVD, … Et l’avantage avec ce système est qu’il est possible de « switcher » (via un bouton d’origine), si besoin en est, entre le système « constructeur » et le carputer.

Un carputer ! Mais kézako ?

Le terme carputer est un terme générique qui pourrait se décomposer en deux parties : car-puter. « Car » pour « voiture » (en anglais) et « puter » n’est autre qu’une partie du mot « computer » pour « ordinateur » (en anglais). De là à en déduire qu’il s’agit d’intégrer un véritable ordinateur dans une voiture, il n’y a qu’un pas que nous allons franchir 😛 Voilà donc ce qu’est un « carputer », simplement le fait de monter un ordinateur dans une voiture. Tout comme pour un ordinateur « de bureau », on peut opter pour des modèles déjà assemblés ou acheter les pièces pour assembler l’ordinateur le carputer.

Différences entre un « computer » et un « carputer » ?

Techniquement parlant il n’y a quasiment aucune différence entre un carputer et un ordinateur comme vous le connaissez : le carputer est un ordinateur comme un autre ; à quelques différences près. La principale différence réside dans sa taille car il est inutile d’encombrer son coffre (par exemple) avec une machine de guerre qui ne servira qu’à « lire des MP3 et mater des DivX ». On va donc opter pour des composants bien plus petits : carte mère au format mini ITX par exemple. Matériellement il existe deux autres différences : la connexion de l’alimentation (12 volts) et de l’écran. Pour ce qui est de la connexion de l’écran, si comme moi, vous voulez utiliser l’écran d’origine, il vous faudra probablement passer par un convertisseur/adaptateur. Il en existe pour BMW, Mercedes, Porsche, etc…

Dans la pratique…

On met son carputer à l’endroit de son choix (généralement plutôt au niveau du coffre), on le branche sur l’alimentation 12V du véhicule et on le relie (par l’intermédiaire de l’adaptateur) sur la prise adéquate de l’écran d’origine. Voici le résultat après avoir installé Windows XP…


Là ce n’est pas sur l’écran d’origine mais le principe reste le même.

Pratique le clavier et la souris en roulant !

En pratique, et à défaut de disposer d’un écran tactile (it’s possible), il est difficile d’envisager utiliser les systèmes d’exploitation comme nous les connaissons. On va donc opter pour un système d’exploitation que nous allons utiliser comme base afin d’y installer un logiciel « qui-va-bien ». Dans le cas présent la base sera Windows XP mais elle pourrait très bien être un BSD, un Linux, etc… Une fois le système installé, il va donc falloir utiliser (ou coder si le coeur vous en dit) un logiciel spécifique à l’utilisation désirée. Bien qu’il s’agisse d’un domaine un peu « underground », plusieurs logiciels/interfaces existent. CarX ayant disparu, je recommande d’installer CarMedia 2.0 (nécessite Windows XP, un proco de 1GHz mini, mini 1GB de RAM et Microsoft.NET Framework 2.0) ou Centrafuse (nécessite Windows XPSP2/XPe/Vista, un proco de 600MHz mini, mini 256MB de RAM et Microsoft.NET Framework 2.0)

Résultat final…

Avec CarMedia

Ecran 4/3 BMW… Ecran 16/9 BMW…

Avec CentraFuse

Apple Mini avec Windows 7… Démonstration et captures d’écran

Aller (beaucoup) plus loin…

Vous l’aurez compris, avec un carputer, vous disposez d’un véritable ordinateur dans votre voiture et les possibilités qui vous sont offertes deviennent donc quasi-infinies. Il existe des tonnes de modules et d’applications. Tout devient possible en fonction de votre budget, de votre temps et de vos envies : radar et caméra de recul, tuner TV et TNT, double tuner, navigation GPS, connexion WiFi et bluetooth, internet wap/edge/3g, etc… On part d’un (ou plusieurs) carputer(s) et on multiple tout à souhait jusqu’à ce que vous ayez VOTRE installation embarquée qui ne ressemblera à aucune autre : 4 écrans tactiles, Playstation, virtualisation, 32HP, télécommandes et casques IR, lecteur Compact Flash, etc etc etc…

Conclusion et documentation complémentaire

A l’heure actuelle je suis en phase de tests et depuis que j’ai vu fonctionner le logiciel CentraFuse, je me demande quand même si je ne vais pas dégager l’écran d’origine BMW pour une version tactile. Je remercie tsingsu qui a une certaine habitude de ce genre d’installation et qui n’a eu aucun mal à répondre à toutes mes questions sur les spécificités d’une telle installation. Je vais terminer ce billet en vous mettant quelques liens en vrac…

mp3car.com : le magasin et le forum (en anglais),
carmedia.biz (en allemand),
ac-services.eu,
fluxmedia.net (en anglais),
logicsupply.com (en anglais),
itx-france.com,
carcomputer.co.uk (en anglais),
lilliputuk.com (en anglais),
scantool.net (en anglais),
obdpros.com (en anglais).

12 pensées sur “Monter un carputer dans sa voiture”

  1. Pas mal ce petit article, mais bon ous ça rien que pour de la musique ou un DVD ….

    Avec les risques non négligeable de plantage, car quand tu touche au circuit des véhicules de nos jours et avec le multiplexage etc. c’est jovial.

    En tous cas, je suis sûr que cela pourrait intéresser des personnes, alors merci pour ce beau billet 🙂 (comme toujours)

  2. @Jerome : euh… Quand tu dis : « Pas mal ce petit article, mais bon ous ça rien que pour de la musique ou un DVD …. » c’est peut être parce que tu n’as pas lu :

    Vous l’aurez compris, avec un carputer, vous disposez d’un véritable ordinateur dans votre voiture et les possibilités qui vous sont offertes deviennent donc quasi-infinies. Il existe des tonnes de modules et d’applications. Tout devient possible en fonction de votre budget, de votre temps et de vos envies : radar et caméra de recul, tuner TV et TNT, double tuner, navigation GPS, connexion WiFi et bluetooth, internet wap/edge/3g, etc… On part d’un (ou plusieurs) carputer(s) et on multiple tout à souhait jusqu’à ce que vous ayez VOTRE installation embarquée qui ne ressemblera à aucune autre : 4 écrans tactiles, Playstation, virtualisation, 32HP, télécommandes et casques IR, lecteur Compact Flash, etc etc etc

    😳

  3. Lol coupaing, j’ai bien lu .. mais bon disons que la voiture c’est pour rouler … et donc faut que ça avance, sinon c’est pas drôle. Donc si on cherche à gagner quelques kilos en mettant des éléments légers, c’est pas pour en rajouter avec une fonction micro-ondes, cafetières, DVD, TV, TNT, cuisinière … Surtout que je ne l’utiliserai quasi jamais, car je roule, je voyage, et pour le reste il y a mon salon…
    Après cela n’engages que ma vision et pour des personnes cela s’avères utiles et très bien … mais bon dans ce cas autant prendre une séries 7 plus qu’une ///M ^^ Ou un Qashqai plus qu’un 370Z ou un Cayenne plus qu’une Turbo .. bref voilà ! :mdr:

  4. @Jerome : Je suis entièrement d’accord avec toi cependant un carputer ne pèse pas forcément plus lourd, c’est même souvent l’inverse, qu’un système multimédia intégré. Non parce que finalement ce n’est « qu’un » un mini-ordinateur avec un écran. L’autre aspect c’est que, dans le cas présent, je parle d’une M5 et non d’une 355 Challenge ou d’une F430 Scuderia. Ensuite il ne faut pas non plus prendre de la drogue par rapport au poids car avant d’alléger une voiture il faudrait être sûr de savoir la conduire et donc de ne pas « se faire poser » par le même modèle entièrement d’origine. Ce n’est pas à Sabine (sur le Nurburgring) que j’allais dire « faut que j’allège ma voiture » alors qu’elle tourne déjà plus fort que moi avec le même modèle et 3 passagers à son bord 😆

  5. Salut jvoudrais juste rajouter le radar de recul sur mon ordi de bord d origine nissan navara et meme si possiible la tv.Voila jvoulais savoir si c possible et comment faire.

  6. Bonjour, je suis tombé par hasard sur votre article étant possesseur d’un carmedia depuis quelque années aussi 😉
    Je voulais juste signaler un manque dans les liens proposés, le site francophone dédié au carmedia : Carmedia.org

    Bonne journée.

  7. bonjour a tous,moi je possede juste le poste 16/9 pas de cable,(amonter dans une 525 e39) existe t’il un adaptateur pour relier l’ecran au carputer merci pour vos reponses

  8. Bon article tu t vraiment donné de la penne,cool, bein voila je voudrait monté un carputer sur le freelander 2011 il a l’écran tactile d’origine mais je c vraiment pas a qui m’adresser ( pour info c pas en france)

  9. Bonjour,
    Je possede une e39 avec autoradio mk3, GPS, module video, je voudrais monter un carputer mais je ne sais pas quel cable de raccord il faut mettre entre le carputer est le vehicule.
    Merci de m’indiquer ce qu’il faut faire

  10. Une belle installation en tout cas, quand on passe quelques heures par semaine dans la voiture ce n’est pas négligeable. Bon, avec les autoradios sur le marché maintenant, on est pas loin du carputer avec une installation quand même plus simple 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *